Formation Shiatsu - TICJO

D’origine japonaise, le shiatsu est une technique de traitement qui tend à se mondialiser de nos jours. Elle est particulièrement appréciée pour ses nombreux bienfaits.

Ce qu’il faut savoir sur le shiatsu : Traduit du Japonais, le terme shiatsu signifie littéralement « pression des doigts ». Il désigne une thérapie corporelle qui a la particularité d’agir sur les différents niveaux énergétiques du corps physique et psychique. Le shiatsu permet de corriger les dérèglements internes et de retrouver un équilibre intérieur. Pour se faire, le shiatsu va soulager divers maux afin de restaurer l'état de santé. C’est donc un soin qui sert à prévenir les maladies et à entretenir le corps.

Comment se pratique le shiatsu ? La pratique du shiatsu met en scène deux personnes, à savoir un praticien et une personne qui reçoit la thérapie. Le praticien doit être une personne bienveillante qui est à l’écoute et qui sait s’adapter à son client. Il doit aussi pouvoir mettre le client en confiance de sorte qu’il se sente en sécurité. Pendant la procédure du shiatsu, le consultant peut être allongé au sol ou sur un tatami, voire sur un futon. Autrement, la thérapie pourra se pratiquer sur une chaise ou sur une table. La pratique du shiatsu se fera sans qu’il n’y ait de contact direct entre la peau du patient et la main du praticien. Pour cela, le patient devra être vêtu d’une tenue ample et confortable.

Quels sont les bienfaits du shiatsu ? Le shiatsu a de nombreux effets bénéfiques sur la santé. Il agit sur le système nerveux et favorise la détente ainsi que la relaxation physique et psychique. Il contribue de ce fait à équilibrer le système énergétique et à améliorer le bien-être. Il est donc réputé pour équilibrer la vie émotionnelle et réduire le stress. De même, il stimule la circulation sanguine et lymphatique et améliore la qualité du sommeil. Vous pouvez aussi recourir au shiatsu pour : renforcer votre système immunitaire ; réduire les tensions ainsi que les douleurs musculaires et articulaires ; et soulager les inconforts et autres troubles digestifs.

Malgré tous ces bienfaits, sachez que le shiatsu reste proscrit à certaines personnes. Quelles sont donc les contre-indications du shiatsu ? Le shiatsu est accessible à tout âge. Toutefois, il est à éviter si vous présentez une fièvre, une maladie contagieuse ou des signes de phlébite. De même, si vous portez un pacemaker ou présentez des signes de pathologie cardiovasculaire, vous ne devez pas recourir à cette thérapie. Sachez aussi que vous ne devrez pas suivre une procédure de shiatsu si vous avez une tumeur cancéreuse. Vous devez également vous en abstenir si vous avez des plaies, des brûlures ou des ulcères variqueux.