Quelles sont les différences entre le yoga et le pilates ?
Mouvements - 20/05/2021 - Lecture 5 mn

Quelles sont les différences entre le yoga et le pilates ?

Professeure de pilates et amatrice de yoga, co-fondatrice de Ticjo, Stéphanie Moreau livre ici son analyse des différences entre les deux disciplines… mais aussi de leurs points de rencontre. Décryptage et invitation à essayer pour choisir ce qui vous fait du bien !

« Quelle est la différence entre le yoga et le pilates ? » Voilà une question que j’entends très, très… très souvent ! Après m’être cassé les dents pour y apporter une réponse en deux mots, j’apporte, avec précaution, quelques éléments de réponses selon le profil de mon interlocuteur…

Toutes deux considérées comme des techniques body-mind - c’est-à-dire corps-esprit - le Yoga et le Pilates sont des pratiques, qui proposent chacune différentes approches : Hatha Yoga, Yoga Vinyassa ou Kundalini pour n’en citer que quelques-unes pour le Yoga ; Pilates classique type Romana, contemporain type Balanced Body, ou Polestar pour le Pilates.

A ces différentes déclinaisons s’ajoute bien sûr la touche du professeur. Toute pratique dépend en grande partie de son enseignant, de sa sensibilité, ses croyances, son énergie. Bref, vous l’aurez compris, il n’y a pas une réponse toute faite mais des similitudes ou des différences selon l’angle sous lequel on regarde le sujet. Plus qu’une réponse spécifique, je vous propose donc un petit état des lieux des grandes lignes de chaque pratique :

Remontons le temps : les origines du yoga et du pilates

L’origine du Yoga est bien plus ancienne que celle du Pilates : les textes fondateurs du Yoga (les Yoga sutras de Patanjali) remontent à plus de 5000 ans et trouvent leurs origines en Inde. Le mot Yoga vient d’une très ancienne racine sanskrite « jug », qui signifie relier-joindre-unir notamment le cœur, le corps et l’esprit. Le Pilates, initialement appelé « la contrologie » a été créé par Joseph Hubertus Pilates, un passionné du sport et du corps humain au XIXe siècle. Souffrant lui-même d’asthme, rachitisme et rhumatismes articulaires aigus, il réussit à surmonter ses limites physiques en mettant au point son propre programme d’exercices et de musculation : c’est la naissance de la contrôlogie.

Mouvement, entretien, harmonie… les objectifs du yoga et du pilates

La méthode Pilates vise un mouvement fonctionnel, c’est-à-dire la restauration, l’entretien ou l’amélioration des capacités physiques au quotidien. C'est une méthode qui va rééquilibrer le corps et permettre de travailler l'efficacité du mouvement, et qui est même parfois utilisée en soutien à une rééducation. Comment ? En travaillant le renforcement de la musculature mais aussi la mobilité des articulations, la coordination, l’équilibre, la souplesse… Le Pilates travaille donc l’équilibre de l'ensemble du corps et l’harmonie. L'idée de Joseph, avec la pratique de sa méthode, est de pouvoir vaquer à nos occupations quotidiennes ou faire une activité sportive de haut niveau, tout cela avec le plus d'aisance et d'efficacité possible sans oublier la notion de plaisir.

Le Yoga, élaboré depuis des millénaires, aide quant à lui les êtres humains à trouver l’unité et la joie dans leur corps et leur esprit. C’est la pratique d'un ensemble de postures, d'exercices de respiration, de chants qui vise à apporter une harmonie corps-esprit. Le yoga fait autant travailler l’esprit que le corps, elle aide à mieux gérer son stress. Certains considèrent même le yoga comme une philosophie de vie, c’est dire à quel point le yoga est une discipline mentale !

La respiration au cœur des deux pratiques

Oui, la respiration est centrale dans les deux pratiques, mais ne s'effectue pas de la même manière. Dans la méthode Pilates, la respiration est un outil et non une règle, du moins dans les méthodes contemporaines. La respiration vise à accompagner au mieux l’efficacité du mouvement : expiration pour favoriser la flexion de colonne, inspiration pour accompagner l’extension par exemple. Dans le yoga, la respiration se fait généralement par le nez. Pour favoriser la détente, l'accent est mis sur la respiration profonde, ou respiration par le ventre.

Des accessoires spécifiques

Le yoga se pratique sur un tapis fin, avec des vêtements confortables. Vous pourrez parfois utiliser des briques ou des sangles pour accompagner vos exercices. Mais il existe aussi des exercices de yoga qui peuvent être réalisés au bureau, sans tapis ni vêtements de yoga. C'est notamment le cas du yoga des yeux ! Initialement pratiqué sur des machines (reformer, cadillac, chair…), le pilates est aujourd’hui plus connu pour sa pratique sur matelas. Mais la pratique sur machines apporte beaucoup (résistance ou assistance) pour travailler de manière ciblée. Pratiquée au sol, la méthode Pilates nécessite un tapis et parfois certains accessoires (petit ballon, un magic circle, un élastique…) pour challenger ou accompagner le mouvement et renforcer vos muscles profonds.

 

Un cours de yoga et de pilates comme si vous y étiez

Comme en gymnastique, le Pilates demande d’effectuer les mêmes mouvements, plusieurs fois. Ces répétitions sont appelées des « séries ». Entre les séries, on marque parfois un temps de pause pour vérifier la posture de départ et s’assurer qu’on travaille les bons muscles. Dans la méthode originelle, un cours de pilates débute généralement allongé pour finir dans une posture fonctionnelle, debout, et passe par l’ensemble des chaînes musculaires et positions (allongé, assis, quatre pattes, côté, debout).

En Yoga, les cours s’ouvrent et se clôturent pour définir un espace sacré, notamment grâce à des mantras comme les “Ohm”. Les séries et les temps d’arrêt n’existent pas. On effectue la posture une fois de chaque côté et les mouvements restent enchaînés. Les cours intègrent souvent des méditations et finissent généralement par une relaxation. Mais tout cela est très variable selon le type de Yoga que vous pratiquez et la sensibilité de votre professeur !

Un point commun incontestable : prendre du plaisir !

Alors, finalement, yoga et pilates : différents ? Ressemblants ? Eh bien on peut dire que ce sont deux disciplines bien différentes par leurs objectifs de base, mais qui sur beaucoup de points se rencontrent : lien corps-esprit, respiration, conscience du corps… Et dont les bienfaits ne sont plus à prouver sur le corps et le style de vie.

Pour ma part, j’enseigne le Pilates et je pratique le Yoga en amatrice. Le Pilates me permet de me renforcer, de travailler mon centre, et surtout de pratiquer tout type de sport avec aisance. Je prends des cours de Yoga pour trouver du lâcher-prise, travailler ma respiration, me recentrer, éveiller ma conscience.

A vous de trouver votre pratique selon vos envies et vos besoins, et surtout d’y prendre beaucoup de plaisir ! A vos tapis ?

Rédigé par Stephanie Moreau